Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le grand sommeil

Publié le par Seb (Skarod sur Myspace)

Le jour se répand doucement

Les draps encore tièdes d’étoilement

Un café bouge-toi

Et pousse le soleil timide fin d’hiver

L’ondée des impatientes est presque rassurante

Les épines de la journée se feront capricieuses

Et le silence, le silence

Prouvera qu’il faut sûrement écouter ses envies

Le froid tremble d’avance

La page sera blanche peut-être

La pudeur des uns, La lourdeur des autres

L’amour de certains, La peur de l’autre

Encore ces épines

Des enclumes accrochées aux mains

La page sera blanche

Quelque temps

Le temps de lâcher l’esprit

Celui qui file et défile entre les doigts

Celui qui touche à l’émoi

Jusqu’au retour des sourires
Et le crépuscule sera celui qu’on laissera entrer

Commenter cet article

SOAMI 13/12/2010 20:17



"...l'ondée des impatientes..."que c'est beau!



Seb (Skarod sur Myspace) 14/12/2010 12:18



Bisous Sophie! Merci!



elsamuz 12/12/2010 10:29



On n'écoute pas assez le silence... très beau texte Seb ^^ 



Seb (Skarod sur Myspace) 13/12/2010 12:18



Merci! Oui le silence nous apporte tant! Kiss Elsabelle!



Fab 02/11/2010 18:58



Laissons entrer... :))



Seb (Skarod sur Myspace) 03/11/2010 14:46



Oui!


Merci Fab!



Sandy 23/07/2010 22:35



"des enclumes accrochées aux mains" oui, parfois, on se sent bien lourd et embarrassé... heureusement qu'il nous reste la page blanche pour y coucher la légéreté...


 


bises



Seb (Skarod sur Myspace) 23/07/2010 23:53



Bisous Sandy!



Thierry Benquey 23/02/2010 10:45


La page blanche oui, celle de l'auteur mais aussi celle de la journée non rédigée. Je t'embrasse. Thierry